jeudi 10 mai 2018

La Plata, Barcelone


Certes ce n’est pas une découverte car tout le monde passe un jour ou l’autre devant la « Bodega la Plata » datant de 1920 dans une rue médiévale étroite du El Barri Gòtic où se trouvent d’autres établissements. Elle occupe un coin de rue, avec deux portes desquelles s’échappent quelques alléchantes odeurs ! Fréquenté par les locaux, évidemment les touristes et est presque un parcours du combattant pour y parvenir… Ce soir, ce n’est pas complètement comble, ce qui est plutôt très rare !


Au bar Pepe Gomez, qui a passé plus de quatre décennies à servir ses clients, débuta à travailler en 1972 et depuis l'âge de 14 ans n'a pas perdu son sourire. Et il a vu comment la clientèle de cette vieille taverne du quartier gothique a changé avec le temps. Les habitués de toute une époque ont cédé la place à leurs enfants et touristes en visite à Barcelone.  


Comme il le dit, "La différence entre la clientèle de l'époque et celle qui est maintenant est abyssale. Avant il y avait beaucoup de travailleurs portuaires, la poste, le Trésor et maintenant il y a beaucoup de touristes. Et malgré cela le lieu n’a pas perdu de charme. Les anciens le connaissaient pour le petit poisson. Maintenant, les jeunes disent déjà que nous allons dîner à La Plata ". "Le secret est d'avoir un bon vin et quatre tapas, simples, rapides mais bons et avec des produits de qualité et des prix raisonnables", dit cette personne de Malaga: la tomate de Sant Cebrià de Vallalta, le poisson de la Llotja del Peix de Barceloneta et les anchois de Santoña.


Un bar en marbre avec des serveurs qui savent ce qu’ils font et qui sont plutôt très rapides, quelques tables très occupées (5 ou 6 maximum), ici on vient y déguster des « raciones », vous savez ces versions de tapas en plus grand…




Murs jaune soleil, une série de petits tableaux, des azulejos comme en Andalousie, des fûts au dessus du comptoir vers lequel on se fraie un chemin et passe commande.


La spécialité ici est les sardines frites accompagnées d’une salade aux tomates et à l’oignon ou d’une salade d’anchois frais. Des anchois frits également comme ce soir et quin s’avèrent être délicieux ou du « pa amb tomàquet with butifarra » qui est une saucisse sur un pain tomaté. C’est terriblement simple et également bon marché.


Le vin de la maison, le Pénedes se décline dans les trois couleurs ou alors de la bière.

Un endroit très traditionnel, avec de l’âme et toujours aussi authentique avant d’autres éventuelles aventures gastronomiques dans la soirée...