vendredi 21 avril 2017

Tapas 24, Barcelone




En période de Pâques, même certaines réservations faites à l’avance ne sont malheureusement pas honorées. Plan B et nous voilà de retour au « Tapas 24 » de Carles Abellan. Certes l’endroit est immensément fréquenté, on doit y faire la file pendant un certain temps, le lieu n’est pas des plus confortable et il y a plein de touristes… Normal…C’est bon, très bon…et c’est dans au nord de la place de Catalogne donc difficile dans ce quartier d’éviter des touristes. Cette fois-ci il y a même des personnes espagnoles, comme quoi… J’y ai toujours magnifiquement mangé et a des prix raisonnables compte tenue de l’endroit, des assiettes sophistiquées pour des tapas, donc pourquoi s’en priver ? Attente quelques minutes dans les escalier…comme d’habitude et finalement tout se passe assez rapidement.


Salle comble, ambiance bruyante, passage de personnes incessant, on le sait et voilà. C’est une affaire qui marche et tant mieux. Attente encore quelques minutes le long du mur gauche en rang d’oignons avant de passer cette fois-ci au bar.



J’aime bien voir cette animation, observer la brigade, voir les ingrédients comme fruits et légumes être suspendus un peu partout.




Assis face donc à la cuisine, cette fois-ci une ardoise est déposée avec les suggestions du jour en plus de la carte traditionnelle imprimée sur papier. Depuis la dernière fois, il me semble que la carte des vins est un peu moins fournie et moins intéressante, plus difficile à déchiffrer.


Toujours des assiettes très intéressantes et vraiment différentes de mes premières visites. Impossible de ne pas prendre des bomba, spécialité de Barceloneta, une boule de purée passée dans la panure et à l’intérieur de la viande hachée et sur le dessus une sauce pimentée. Celles-ci sont particulièrement bonnes et fines.


Sublime maquereau en escabèche accompagné d’aubergines fumées. Ce plat est d’une très grande finesse, l’association aubergine et poisson est parfaite. La sauce escabèche à base d'huile et de vinaigre est surement enrichie de quelques épices supplémentaires et d’un peu de jus d’agrumes.


Autre magnifique assiette avec les artichauts et jambon ibérique, parmesan. On retrouve l’artichaud préparé de deux façons ; en purée en dessous et poêlé. Sur le dessus des brisures de fromage, le jambon en copeaux et une touche subtile avec de la menthe ciselée, huile d’olive.


Un grand classique Catalan avec la « fideus à la Catalana». En catalan, nous appelons populairement « fideus grossos » ou « fideos gordos » en espagnol, des pâtes macaroni (comme des gros vermicelles avec un fin trou au long) et « fideus fins » (très fins vermicelles) aux pâtes cheveux d'ange. Ici cela sera la première sorte utilisée, avec divers types de saucisses dont entre autres de la morcilla et de la viande de porc. Evidemment ce n’est pas des plus léger…mais excellent.


Et pour terminer une très bonne pluma ibérique avec une sauce chimichurri, condiment sud-américain à base de piment et d’herbes fraiches, originaire d'Argentine. Quelques jeunes pousses sur le dessus et une purée d’aubergine en dessous.


Une bouteille de vin blanc du Penedes, un Casa Ravella sans histoire.


A nouveau une prestation de très bonne qualité, une étonnante régularité dans la préparation des mets servis, le service est toujours aussi efficace, l’ambiance un peu survoltée. Incontournable, accessible à tout le monde, idéal si l’on souhaite rester dans le centre.