samedi 15 avril 2017

Antunez, Barcelone




C’est non loin de l’avenue Diagonal, au niveau des intersections de Gracia, Eixample et Sant Gervasi que ce se trouve cette bien intéressante adresse appelée « Antunez ». A prime abord un restaurant de quartier qui semble faire bar ou même café et qui de l’extérieure ne laisse pas forcement présager un lieu très convivial où l’on y mange une délicieuse cuisine.



Malgré que nous arrivons vers 14 :00, le lieu n’est pas encore plein mais clairement on nous demande si nous avons une réservation ce qui laisse présager que l’endroit est fréquenté un peu plus tard. Une entrée avec une vue sur le comptoir et un coin plus café sur la droite.


La salle principale a un charme entre industriel avec les lampes et murs de briques en blanc mais aussi un peu campagnard avec ces jolies tables en bois, certaines communautaires.


La carte semble à première vue assez classique avec des mets que l’on pourrait trouver dans d’autres établissements cependant vous irez de surprise en surprise. Plus souvent ce que l’on appelle ici des « platillos » que des tapas, donc des petites assiettes que l’on peut se partager et commander au fur et à mesure. Certaines d’ailleurs laisse présager un peu de créativité.

Ici les croquettes par exemple ne sont semblables à aucune mangée ailleurs car d’une incroyable qualité. Esthétiquement présentées sur des assiettes vertes, joliment décorées de petites touches subtiles comme ces croquettes maison sur lesquelles l’on retrouve un petit chutney aigre-doux qui s’associe parfaitement avec la texture fine et moelleuse de la farce. La feuille de basilic amène beaucoup de fraicheur et saveur.


Les autres croquettes de seiche sont, elles tout aussi délicieuses, fines et moelleuses. Le côté noir étant évidemment dû à l’encre.


Seconde assiette avec le tartare d’empereur, essences d’agrumes, sorbet de sésame noir. Surprenante assiette très visuelle avec tout d’abord ce poisson des grands fonds, avec une chair blanche, délicate et maigre, assaisonné un jus d’agrume, quelques tranches sur le dessus d’orange sanguine, pamplemousse et une feuille basilique, un cerneau de noix. Tous les équilibres d’assaisonnement sont là. Et cette crème glacée onctueuse douce, un peu sucrée avec le goût d’instinctif du sésame est une fabuleuse combination.




Un classique mais absolument parfait avec le riz au crevettes rouges et croustillant de jambon ibérique. Cuisson parfaite du riz bomba, crevettes encore moelleuses, fond de sauce délicieux.


Un très grand moment de gourmandise avec l’œuf basse température et crème de foie gras. Œuf encore coulant, morceaux de foie gras poêlés en dessous et une sauce au foie gras a se damner.


Un dessert avec pain, huile d’olive, chocolat et sel. Un dessert que l’on peut trouver parfois en Catalogne dans les très bons établissements. Cela manquerait un peu d’huile et de sel pour être plus tranché au niveau du goût.


Une bouteille de Phlox’15 de l’Emporda, à base de Roussanne, Marsanne, Chardonnay, et Muscat d’Alexandrie. Frais et agréable avec une légère saveur de pin.


Quelle belle adresse que celle-ci où l’on sublime les classiques tapas ou petits plats locaux. Des classiques Catalans mais aussi de la créativité. Tout est préparé à la dernière minute et d’une belle gourmandise, les assiettes sont vraiment très soignées. Une adresse à ne pas manquer lors d’un passage dans le quartier.